Slavic inspiration. Ethnographical fashion.

Kilimania, une collection qui peut trouver sa place dans un musée autant que dans une garde-robe, entre le projet artistique et la ligne vestimentaire. Des tapis anciens tissés main remis au goût du jour grâce à des design sobres et symboliques, Kilimania est indissociable de son histoire qu'il vous reste à découvrir.

L'histoire

de la collection

C’est en admirant jour après jour son si beau costume de Lowicz exposé dans la maison familiale à Liège que Valeria commença a être taraudée par l’idée qu’il était dommage de cantonner ces couleurs vives, ce beau lainage ligné à un mannequin d’exposition dans son salon. Le subjonctif des idées laissa vite place au présent: quelques mois de recherches ont permis à Valeria de récolter quelques cent kilim glanés à travers la Pologne, sortis des armoires sombres où ils reposaient à l'abri de la lumière et des regards. Mis à part la passion pour ces oeuvres artisanales, les pièces n’ont pas été choisies par hasard. Ces kilim proviennent de la région du centre de la Pologne, la région où est née la grand-mère de la créatrice. Tout un symbole pour cette marque qui revendique son « âme ».

Notre travail entre recherche et design

Eprouvant un profond respect pour le travail de l’artisan et pour l’objet en lui-même, notre but est de conserver son essence et sa fonction. Les design sont simples, les coupes sobres, afin de préserver l’effet hypnotique des lignes qui se répètent à l’infini, alternant les couleurs vives. Le parallélisme transcende, et si les costumes traditionnels le célébraient, c’est notre devoir d’en faire de même. La collecte des pièces est un véritable travail en soi, que Dusza double de recherches ethnographiques sur les provenances de celles-ci, les conditions de fabrication, les usages.

Le kilim et sa symbolique

Autrefois, le kilim trouvait son utilité soit sur un mur , sur un sol ou sur un lit en guise de parement mais il pouvait également servir à la confection d'un vêtement « du dimanche », le fameux « costume folklorique ». On retrouve le terme et l’objet dans de nombreux pays, bien au-delà des terres slaves et celui-ci a toujours rempli une fonction sociale: exposé dans « la belle pièce » des chaumières, celle où l'on reçoit les invités, « biala izba" en polonais, il reposait là, sur une poutre, avec d'autres trésors en attendant que la jeune fille de la famille prenne mari et qu'elle quitte sa maison natale pour rejoindre celle de son époux avec dans sa dot, le fameux kilim que la mère transmettait à sa fille.

Notre but avoué?

 

Où trouver la collection Kilimania?

Pour acquérir une pièce de la collection Kilimania, vous pouvez

  • nous contacter afin de passer commande (contact)
  • nous rejoindre dans un de nos lieux d'expositions éphèmères (agenda)
  • visiter un de nos points de vente (adresses)

Bloggers, journalistes

Collaborations, partenariats

Informations et suggestions

 

Dusza // Valeria Opara

Liège (Belgium)

 

E-mail

valeria ( a ) duszadesign.com

 

Tel

(+32) 494. 22. 12. 54.

 

 

Ecrivez-nous

Suivez notre quotidien sur

Instagram

Suivez les actualités de Dusza sur Facebook